Fiche 2 : la phase 1

Stratégie

Commencer modeste afin d’acquérir savoir et savoir-faire, dans le cadre d’un budget limité, disons 500 € hors PC portable, tout en obtenant des résultats encourageants.

« Tant vaut l’antenne, tant vaut la station »

Cet adage bien connu des radioamateurs nécessiterait ici une parabole de plus d’un mètre de diamètre afin d’avoir un gain suffisamment grand et une résolution suffisamment fine.

Néanmoins nous allons commencer par utiliser une antenne Yagi (un « râteau ») pour rester conforme à notre stratégie.

La station de réception sur 1420 MHz

Une antenne Yagi donc, un préamplificateur faible bruit, un filtre matériel, un récepteur SDR-USB, un PC portable, du filtrage numérique (logiciel) et de l’analyse de spectre (logiciel).

Ces éléments seront présentés un par un dans de futures fiches.

L’ennemi !

C’est le bruit radioélectrique, c’est-à-dire tous les signaux radio indésirables dans la bande de fréquence autour de 1420 MHz.

Ce bruit est généré par de multiples sources terrestres… dont la station de réception 1420 MHz elle-même et par de multiples sources célestes.

Le signal radio émis par les atomes d’hydrogène est très faible. Il est noyé dans ce bruit. Il faudra donc soigner la construction du récepteur et utiliser diverses techniques de filtrage comme indiqué ci-dessus pour « sortir » le signal du bruit.

Quelles sont les objets célestes que nous allons écouter ?

Le Soleil sans doute pour commencer puis notre Galaxie, la Voie lactée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*